Studii de Biblioteconomie şi Ştiinţa Informării / Library and Information Science Research

ISSN 2392-8107
ISSN-L 1453-5386


Versiunea în limba română Library and Information Science Research


English version Library and Information Science Research


| Accueil | Dernier numéro | Archives | Index des auteurs | Indications pour les auteurs | Processus d'évaluation | Comité de rédaction | Contact |


No. 21/2017

Utilisateurs de l’information et des services de bibliothèque

Elena Popescu - Améliorer la qualité des services de relations avec les utilisateurs au sein de la Bibliothèque de l'Institut de Mathématiques Simion Stoilow de l'Académie Roumaine
Texte intégral: ro en

L'orientation utilisateur, afin de répondre correctement à leurs besoins et exigences d'information, représente une garantie pour le succès de toute bibliothèques de recherche, en tant que lien important dans l'activité scientifique et de recherche et d'innovation.
Nous assistons aujourd'hui à un changement de paradigme concernant le rôle des bibliothécaires dans les bibliothèques de recherche académique, d'un rôle stable à un rôle plus dynamique, adapté aux besoins spécifiques de chaque utilisateur, afin de mieux répondre aux besoins d'information de plus en plus nombreux, exigeants et sophistiqués.
L'article propose une brève présentation des collections et des services d'information offerts aux utilisateurs par la Bibliothèque de l'IMAR, ainsi qu'une analyse du point de vue des intérêts de recherche des utilisateurs, afin de trouver les moyens les plus efficaces d'améliorer la qualité et, implicitement, de répondre en permanence à leurs besoins d'information et de documentation en conséquence.


Mots-clés: bibliothèque de recherche spéciale, utilisateur de l'information, recherche et documentation, gestion de la qualité, qualité des services de bibliothèque.

Creative Commons License

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence
Creative Commons Attribution 4.0 International License (CC-BY- 4.0)


Octavia-Luciana Madge - Les attentes des utilisateurs et les actions des bibliothèques universitaires en Roumanie. Un aperçu récent
Texte intégral: ro en

Les bibliothèques universitaires essaient constamment de suivre l’évolution de l’environnement de l’information et de l’enseignement et de répondre au mieux à travers des collections et des services adaptés aux besoins de leurs utilisateurs. À partir des résultats d’une étude récente, cet article donne un aperçu des changements que les directeurs des bibliothèques universitaires roumaines ont constatés ces dernières années concernant les besoins et les attentes des utilisateurs et les actions des bibliothèques universitaires en réponse à ceux-ci.

Mots-clés: utilisateurs de la bibliothèque, attentes des utilisateurs, besoins d’information, comportement informationnel, bibliothèques universitaires, changements, Roumanie

Creative Commons License

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence
Creative Commons Attribution 4.0 International License (CC-BY- 4.0)


Alexandra Mihaela Ispas - La socio-métamorphose de la bibliothèque académiqu
Texte intégral: ro en

Cet article est une contribution au débat sur la réforme de la bibliothèque et les nouveaux rôles qu'elle doit assumer. Notre point de vue est que ce processus de réforme pourrait être grandement facilité par la création de plus de moyens de communication, à la fois épistémiques et pratiques, entre la sociologie et les disciplines entourant la bibliothéconomie. La thèse principale que nous soutenons dans les pages de cet article est que la reconfiguration de la bibliothèque, à partir de l'utilisateur, considérée comme le premier point focal, ne peut être accomplie sans une utilisation très rigoureuse des instruments sociologiques.

Mots-clés: sociologie, bibliothéconomie, enquêtes, utilisateurs

Creative Commons License

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence
Creative Commons Attribution 4.0 International License (CC-BY- 4.0)


Le monde de l’information numérique

Alexandra Crăciun - Post-vérité. Paradigmes contemporains dans la construction de l’information
Texte intégral: ro en

L’article met en évidence l’impact de l’environnement numérique sur la reconfiguration de certains concepts de base, tels que le concept de vérité. Une alternative récente, la « post-vérité », est discutée en relation avec la disparition de la logique binaire et la naissance d’un nouveau relativisme. Le nouveau terme provoque le modèle rationnel de la pensée basé sur la loi du tiers exclu, qui fondait notre façon traditionnelle de concevoir le monde, ouvrant un domaine dans lequel l’information est faussée pour devenir virale en générant les soi-disant « clickbaits ».

Mots-clés: post-vérité, viralité, émotivité, nouveaux modèles d’information, histoires médiatiques alternatives, postmodernisme

Creative Commons License

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence
Creative Commons Attribution 4.0 International License (CC-BY- 4.0)


Constantin Ittu, Rodica Maria Volovici, Gudrun-Liane Ittu - Moyens de transport traditionnels: du monde traditionnel à l’univers numérique
Texte intégral: ro en

Cette étude vise à présenter un projet initié par l’Université « Lucian Blaga » de Sibiu, développé par la Bibliothèque de l’Université entre avril et novembre 2016, cofinancé par le Conseil Local et La Mairie par l’intermédiaire de l’Agenda culturel 2016. Intitulé Moyens traditionnels de communication et transport – de la préservation du patrimoine à sa promotion : la numérisation entre nécessité et défi, le projet vise la valorisation du patrimoine culturel concernant les moyens de transport utilisés à Sibiu. Les résultats finaux du projet consistent en une bibliothèque numérique, des expositions itinérantes avec des images photographiques et une brochure - en roumain, en allemand et en anglais - concernant les moyens de transport traditionnels. En tant que projet réalisé à travers la bibliothèque universitaire, son but final a été d’encourager le processus d’apprentissage en ligne, de guider les étudiants, les candidats à la maîtrise et au doctorat ainsi que d’autres catégories de consommateurs d’information.

Mots-clés: moyens de transport, Sibiu, patrimoine culturel, bibliothèque numérique, apprentissage en ligne, littérature numérique

Creative Commons License

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence
Creative Commons Attribution 4.0 International License (CC-BY- 4.0)


Sources d’information et de documentation

Brînduşa Nicolaescu - Sources d’information et de documentation et outils de travail pour l’enseignement des langues étrangères en Roumanie, 1960-1980 (II)
Texte intégral: ro en

Cet article, la seconde partie d’une recherche plus large, vise à analyser l’évolution de la méthodologie d’enseignement de la langue et la littérature française en Roumanie sous le régime communiste, spécialement sous le régime totalitaire de Ceauşescu. Les documents utilisés dans notre recherche sont des matériels pédagogiques officiels pour l’enseignement du français en tant que langue étrangère (dans l’enseignement primaire et secondaire).

Mots-clés: sources d’information et de documentation, matériels didactiques, méthodologie de l’enseignement du français, idéologie communiste, propagande nationaliste

Creative Commons License

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence
Creative Commons Attribution 4.0 International License (CC-BY- 4.0)


Documents d’archives

Laura-Rodica Hîmpă - À la restitution de la mémoire de Dumitru Caracostea. Des documents d’archives
Texte intégral: ro en

Ces dernières années, il a été constaté une augmentation du nombre des études consacrées aux éléments de la culture roumaine censurés au cours de l’intervalle qui a suivi l’année 1948. Critique, linguiste et estéthicien, Dumitru Caracostea (10 mars 1879, Slatina–2 juin 1964, Bucarest) a engendré par son activité des controverses tellement retentissantes parmi les spécialistes qu’il en est resté des informations contradictoires relatives à sa personnalité scientifique.
Notre étude se propose de compléter le tableau de son activité professionnelle et de clarifier quelques préjugés qui persistent encore à propos de son nom, dans l’espoir de provoquer une « réévaluation » actuelle de son image scientifique. Son œuvre aux qualités remarquables, non reconnues du vivant de l’auteur, a été approfondie (interprétée, reprise et continuée) dans les domaines des études sur les formes de représentations du langage artistique, ainsi que des études sur les représentations du langage populaire (folklorique) roumains.
Un des domaines les moins exploités de son activité correspond aux recherches sur la psychologie de la guerre, matérialisées par dix ans de cours donnés à l’École Supérieure de Guerre de Bucarest. La motivation de son choix comme professeur pour les officiers ayant déjà l’expérience de la Première Guerre Mondiale a été sa solide compétence dans le domaine du folklore roumain, qui comprenait aussi une juste interprétation de la spiritualité du peuple comme base des ressorts affectifs des combattants.
Personnalité complexe de l’entre-deux-guerres, mais aussi antérieure et postérieure à cette période, Dumitru Caracostea a laissé à la postérité une ample activité scientifique avec des travaux aussi bien dans le champ des sciences sociales que, surtout, dans celui des belles-lettres. Nous rappelons quelques-unes des fonctions les plus importantes qu’il a occupées : membre correspondant de l’Académie Roumaine à partir de l’année 1936 et membre titulaire de la même Académie à partir de l’année 1938 ; ministre de l’Éducation Nationale (1940) ; directeur général de l’Union des Fondations Culturelles Royales (1941–1944) ; président de la Section Littéraire de l’Académie Roumaine (1945–1948).
Sa carrière scientifique a pris fin au cours de l’année 1948, lorsqu’il a été définitivement exclu de l’Académie Roumaine, aux côtés d’autres membres de l’Académie, à la suite du Décret du Présidium qui prévoyait la purge des intellectuels pris en faute contre les nouveaux critères d’admission imposés par l’Académie de la République Populaire de Roumanie.
Un bon nombre d’années troubles ont suivi l’exclusion de Dumitru Caracostea, comme cela a été le cas pour d’autres personnes illustres répudiées à l’époque postérieure à l’année 1948, le pic de sa punition étant son incarcération à la prison de Sighet, où il est resté enfermé pendant cinq ans (1950–1955), sans jugement, après avoir été accusé de crimes de guerre.
Au cours de l’année 1990, il a été rétabli dans ses droits post mortem comme membre de l’Académie Roumaine.


Mots-clés: Dumitru Caracostea, Fondations Culturelles Royales, recherches en psychologie, École Supérieure de Guerre

Creative Commons License

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence
Creative Commons Attribution 4.0 International License (CC-BY- 4.0)